dimanche 19 avril 2009

CHOISIR SON RELEVER




Quand une personne a un accident vasculaire cérébral ou traumatique elle reste alitée, plusieurs jours, semaines ou mois . Elle va ensuite apprendre à se relever.
Plus elle aura de choix dans ses modes de relever, plus grande sera son harmonie corporelle et plus elle sera en sécurité pour marcher.

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.