samedi 18 avril 2009

TRANSFERT AIDE.


Le transfert aidé c'est comme la planche à voile. 
Le kiné perd le contrôle de son équilibre. Les pieds du kiné serrent les pieds du patient.
Les genoux du kiné bloquent les genoux du patient et contrôlent son verrouillage.
Le kiné doit accepter que son centre de gravité lui échappe, exactement comme dans la planche à voile. Le centre de gravité du couple tombe exactement entre leurs 4 pieds.
Chaque patient va avoir sa façon d'aider, soit par commande volontaire, soit par décharge tonique. Les hauteurs de prises sur son corps varieront en fonction de ses capacités, de sa taille et de son poids. C'est un pas de deux et chacun doit apprendre de l'autre.

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.