mardi 22 février 2011

Progrès Spontanés Induits Ou Dirigés

Suivant la phase aigüe, subaigüe ou chronique,  le type de progrès locomoteur sera différent:
1) Progrès fonctionnels "spontanés".
C'est la rencontre entre la stratégie du patient pour s'autonomiser: boire, manger, éliminer, se laver, s'habiller et les soins apportés par l'équipe:
Dans les jours qui suivent la lésion cérébro-spinale, le patient ne mange pas seul, ne peut faire sa toilette. La façon dont l'équipe va le traiter, le manipuler , le soigner (handling Winnicot  http://fr.wikipedia.org/wiki/Objet_transitionnel#Holding.2C_handling_et_object-presenting) va amener le patient à s'autonomiser peu à peu dans l'assouvissement de ses besoins fondamentaux/ ( 6 à l'échelle de Katz http://www.masef.com/scores/dependanceadlkatz.htm )
1.Respirer.
2.Boire et manger.
3.Éliminer.
4.Se mouvoir, et maintenir une bonne posture
5.Dormir, se reposer.
6.Se vêtir et se dévêtir.
7.Maintenir une bonne température corporelle
8.Être propre, soigné et protéger ses téguments.
9.Éviter les dangers.
10.Communiquer avec ses semblables.
11. Agir selon ses croyances et ses valeurs.
12. S'occuper en vue de se réaliser.
13. se divertir, se récréer.
14. Apprendre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatorze_besoins_fondamentaux_selon_Virginia_Henderson#Classification_des_besoins.
re.
A cette phase des soins les spécialistes de la communication, du mouvement, de la relation et de l'ergonomie ne sont ni les orthophonistes, ni les kinésithérapeutes, les psychomotriciens et les ergothérapeutes, ce sont les infirmières et aides-soignantes qui insufflent le dynamisme nécessaire aux progrès.
Elles seules réalisent à cette phase ce à quoi tous les spécialistes vont courir tout au long de leurs rééducations ultérieures: l'adéquation entre l'objectif et les moyens.
"Aidez nous! Poussez sur vos pieds" disent elles au patient qui doit faire le pont pour qu'elles puissent glisser le bassin !
Les rééducateurs cités plus hauts n'auront jamais cette adéquation entre l'objectif et les moyens dans leurs rééducations respectives.
Claudel Camille -femme accroupie-
Toutes leurs actions rééducatives, même si elles ont un but fonctionnel emploient des moyens artificiels.

1 bis) Progrès fonctionnels induits

La plupart des patients ont en eux un dynamisme propre qui va leur permettre d'imaginer des stratégies pour assouvir ces besoins fondamentaux.
Mais certains patients souffrant de dépression ou de troubles cognitifs ont besoin que l'équipe leur  invente une stratégie adéquate. Les progrès fonctionnels sont donc induits par l'équipe car le patient seul ne peut à ce moment aller les chercher.


Narcisse - Caravaggio -
  

2) progrès de re-conditionnement à l'effort
Après plusieurs semaines ou mois d'activité ralentie, le patient s'est sédentarisé. Il s'est déconditionné à l'effort.  (ou concept d'apprentissage de l'inactivité - JP Didier la plasticité de la fonction motrice -) Dès qu'il reprend une activité motrice régulière, il fait des progrès cardio respiratoires qui permettent une augmentation des performances locomotrices..

3) Progrès corporels dirigés: rééducation, apprentissage du mouvement
Passée la phase de progrès fonctionnels spontanés ou induits, les patients cérébrolésés restent souvent bloqués dans leur progression motrice. Ils ne savent pas seuls améliorer leur outil corporel. C'est un état spécifique à la neuro-cérébrale qui rend ces patients particulièrement dépendant d'un kinésipédagogue qui cherche avec eux  la bonne stratégie motrice.
La rééducation motrice ne s'appuie que sur la réussite répétée et l'accumulation progressive des réussites.
Mais elle nécessite un niveau de participation élevé du patient.
La kinésithérapie est artificielle:

L'objectif est fonctionnel
les moyens sont artificiels
et nécessitent une certaine abstraction,
un certain rapport à l'image du corps.
C'est de l'ordre de la gymnastique, de  la "culture physique".
On cherche à améliorer la mobilité d'un segment par des assouplissements,
à se remuscler  par des poids et machines,
on apprend ou on corrige des postures pour perfectionner l'équilibre,
on s'entraîne à marcher ou à pédaler mais on ne va nulle part!

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.