mardi 22 février 2011

Récupération ou Amélioration

fontaine de jouvence - mythe de la récupération -
Récupération
Si l'on ne récupère qu'une partie d'une somme prétée, de RTT avancées ou de données informatiques effacées, on entend:
"je n'ai pas récupéré mes 1000 € , mes RTT ou mes données informatiques."
ou bien
"je n'en ai récupéré qu' une partie"!

Lorsque le patient nous parle de  "récupération"
il nous signifie implicitement récupération totale, 

guérison.
" je veux être comme avant". Sans que l'on sache vraiment à quoi correspond cet"avant".
La récupération existe en neurologie, elle est neuronale et spontanée.
Elle concerne tous les neurones sidérés par une agression cérébro-spinale.
Sur les 100 000 AVC annuels, 1/3 meurt, 1/3 reste séquellaire, 1/3 récupère la motricité antérieure:
30 000 personnes rentrent paralysées à l'hôpital, et ressortent guéries. Les neurones n'étaient donc pas lésés, ils étaient sidérés.
Ces 30 000 "guéris spontanés" vont servir de modèles aux 30 000 séquellaires qu'ils ont croisé à l'hôpital.
Il va falloir des années aux séquellaires pour admettre que chez eux le processus de récupération s'est interrompu.

Phase séquellaire: l'optimisation, l'amélioration des capacités résiduelles
 Il reste des déficiences neurologiques, on va essayer d'en diminuer l'impact..
Des progrès sont possibles. La rééducation commence.
C'est l'art d'accommoder les restes: la "kuisinéthérapie".
http://www.mulhousebienvenue.com/francis-deransart/oeuvre25.htm

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.