vendredi 13 mars 2009

Brunnstrom

Signe Brunnstrom est une physiothérapeute suédoise née en 1897

and graduated from Uppsala College and The Royal Central Institute for Gymnastics in Stockholm in 1919
Arrivée en 28 à New York elle a obtenu son diplôme de maîtrise de l'Université de New York puis fut naturalisée Américaine en 34.
Volontaire à la croix rouge pendant la guerre en 1942

 Elle enseignait à New York et à Athènes.
A donné sa dernière conférence en 1975.
Décédée le 21 février1988.
http://www.apta.org/AM/Template.cfm?Section=Home&TEMPLATE=/CM/ContentDisplay.cfm&CONTENTID=67653
Elle cherche à utiliser toutes les réactions réflexes (celles que l'on appelle négativement syncinésies) pour essayer de les faire évoluer vers des mouvements plus organisés.
Les réflexes toniques asymétriques du cou (position de l'escrimeur: on oppose une résistance à la flexion du bras sain. Le patient regarde le bras sain et  son bras plégique se pluie seul côté nuque).
Réflexe toniques symétriques du cou: extension contrariée de la tête étend les coudes.
Ces manipulations fascinent le kinésithérapeute et le patient tout surpris de constater que le kiné le fait  bouger. Mais elles ne se sont  pas porteuses d'un pronostic de récupération ou d'amélioration.
Les années 80 ont opposé ceux qui inhibaient la spasticité et ceux qui l'utilisaient.Ces débats oubliaient un petit détail: la lésion. C'est la lésion qui détermine le degré de récupération. Les kinés ne travaillent pas sur la récupération mais sur l’amélioration du  potentiel restant.
C'était des débats faits de  disciples plus attachés à reproduire les dogmes qu'à faire évoluer le patient au présent. Chaque hémiplégique est différent. Le kiné l'analyse  à travers le prisme de l'expérience (donc du passé). Mais il doit rester vigilant à tous les signes particuliers que ce patient lui montre.
 Signe Brunnstrom était une pragmatique et essayait de partir tout simplement de ce que peut faire le patient.
On en est toujours là! Comment aider quelqu'un à animer un segment qui ne répond  pas? Comment aider une personne paralysée à se mouvoir? 
Signe Brunnstrom Movement Therapy in Hemiplegia: a Neurophysiological Approach   
La méthode de Brunnstrom. R. Sultana éd. Masson 1994
ci dessous 2 vidéos faites par Roland Sultana
http://www.youtube.com/watch?v=fZkVScxfRAU
http://www.youtube.com/watch?v=pXobcVorq-4


Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.