lundi 20 février 2012

Attentions!

Attention sélective

Attaquez du talon !
Le plus bel hémiplégique du monde ne peut donner que ce qu’il a.
 
S’il possède un nombre de neurones qui ne permet qu’une vingtaine d’attaques du talon,
il peut s’appliquer à marcher sur 10 pas dans le bureau du médecin,
mais pas sur la durée d’une séance de kinésithérapie.
Mais le patient s'appliquera à réaliser l'injonction médicale impossible
 Attention divisée:
l’hémiplégique peut-il penser à la fois à son récurvatum
-  à l’attaque de l’autre pas,
-au placement du bassin,
-du tronc
-au balancement du bras?
-
Non!  Mais c'est pourtant ce que demandent encore nombre de rééducateurs "correctors"!

Double tâche:
Exercice de polarisation de la pensée pour que
La marche passe en automatisme. C’est une hypothèse! 
l’hémiplégique peut-il marcher en comptant à l’envers par deux?
200 – 198- 196- 194 … il va y avoir apprentissage de la consigne
Donc passer à 3 par 3
200-197-194 etc…
L’effet est difficile à mesurer car la personne ralentit pour compter.
Qu’est ce qui s’améliore la marche ou le calcul?
 
 Attention soutenue:
§pourra-t-il garder cette attention à chaque pas toute la journée?
§Il y aura toujours un moment où le “défaut ” reviendra.
§L'attention ne gommera jamais la déficience,
§
§La marche a été acquise dans les 13 premiers mois de la vie, avant la conscience du mouvement
§Le kinésithérapeute sera toujours extérieur à la réalité du déplacement de son patient.





Conclusion: Faire  Attention à quoi?
à la trajectoire,   
aux autres, 
où l'on met les pieds
Mais surtout pas comment on met les pieds! 
Il faut laisser les synapses s'auto-organiser, l'usage est bien plus efficace que la conscience dans ce type d'exercice.  

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.