dimanche 25 juillet 2010

Habituation

L'habituation est  aussi appelée "apprentissage négatif " (Jeannerod. Neurobio de l'apprentiss Delacour  p. 167)
Thompson et Spencer  ont proposé les 9 paramètres suivants pour caractériser l'habituation chez les vertébrés:
1. la répétition du même stimulus provoque une diminution de la réponse selon une loi exponentielle
2. la réponse retrouve son amplitude initiale après un arrêt de la stimulation plus ou moins prolongé
3. la restauration peut être obtenue sans pause en appliquant un autre stimulus.
4. au cours de l'application de séries de stimulus séparés par des pauses suffisamment longues pour permettre la restauration spontanée, l'habituation devient plus rapide
5. l'application répétée du stimulus deshabituant provoque une restauration moindre(habituation de la déshabituation)
6. plus la fréquence du stimulus est grande plus l'habituation est rapide
7. un stimulus d'intensité faible provoque une habituation  plus rapide qu'un stimulus d'intensité forte.
8. l'effet de l'habituation est cumulatif même quand celle ci n'évoque plus de réponse ou quand l'amplitude de la réponse a atteint un niveau stationnaire ou n'évoque plus de réponse.
9. l'habituation de la réponse à un stimulus peut s'accompagner d'une généralisation à d'autres stimulus

Si l'on avait appliqué ces neuf lois à l'effet  de l'effort  sur la spasticité, on aurait fait gagné trente ans de postures d'inhibition inefficaces sur les patients pyramidaux.

Thompson et Spencer -Habituation a model phenomenon for the study of neuronal substrats of behaviour - Psychol. Rev. 73, 16-43 -  cité par Bruner dans Neurobiologie de l'apprentissage Coordonné par Delacour  Masson 1977-

Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.